Photos de mariage ratées – et si on prenait les devant ?

Je vais ici faire un petit florilège des photos ratées ou des situations impossibles, afin de vous sensibiliser sur l’importance d’expliquer à vos invités qu’il y a un temps pour jouer, et un temps pour profiter des moments que VOUS considérez comme précieux (sinon vous n’y seriez pas) et qu’il convient de respecter un tout petit peu.

Tonton reporter

Je comprends que Tonton veuille des images éternelles de votre entrée dans l’Église. Mais expliquez-lui que vous payez (cher) un professionnel pour le faire, justement pour que les invités puissent vraiment profiter. Après tout, lui viendrait-il à l’esprit de vouloir passer en cuisine préparer les petits fours à la place du traiteur ? Non ? Donc que Tonton laisse les prestataires faire ce pour quoi ils sont payés, et qu’il profite comme un Prince de la cérémonie que vous avez mis tant de temps et d’énergie à préparer. Accessoirement, ça vous permettra d’avoir VOUS des images éternelles de votre entrée dans l’Église.

Rebecca-Valentic-Photographe-20160423_00499

Rappelez également à Tonton que pendant la cérémonie qui se veut solennelle, sa place est assise. Il aura tout le loisir de faire des photo de sa cousine pendant le vin d’honneur ou la soirée.

Rebecca-Valentic-Photographe-20160423_00547

 

Le choix du videaste

Je vais tenter de faire simple et sobre : choisissez-le 18 mois à l’avance, comme les autres prestataires. Ou alors, offrez-vous un bon caméscope qui sera très utile à la naissance de vos enfants. Mais ne prenez pas à la dernière minute un gars à 800 balles qui travaille toute la journée avec sa torche allumée, vous aveugle, exaspère le prêtre, et crame vos photos…

Rebecca-Valentic-Photographe-20160423_00498