[Alfa 147 2.0 Selespeed] L’utilitaire de Mamie V.

Le besoin d’un utilitaire pour mes déplacements quotidiens et professionnels s’étant imposé, M. V. s’est mis en chasse d’un utilitaire correspondant à mes besoins et ma conduite. Nous sommes allés le chercher à Paris dimanche.

Au retour, on file sur l’A14 direction Normandie. Le temps de m’habituer à ne pas bouger le pied gauche, c’est à dire pas longtemps, je m’ennuie assez vite en mode « city » (boitoto inside). Malgré le pot ragazoone, je trouve qu’elle ne ronfle pas des masses non plus. Conclusion immédiate : okay, caisse de femelle-citadinisée spacieuse et confortable, pas bruyante, pas brutale. J’ai (encore ! !) eu raison de faire confiance à M. V.  dans le choix de la caisse.

M’enfin, le mode city sur l’autoroute c’est lassant. Je maugrée en silence. « Il ne se passe rien. Puis les gens sont mous, qu’est-ce qu’ils ont tous aujourd’hui ? Pff. Puis 150ch, c’est gentil mais on se demande où ils sont. J’avais autant de sensations avec ma 306″. Puis je jète un oeil à mon compteur : Oups, je roule à 160km/h. M’en suis pas aperçue. Conclusion numéro deux : yeah, vais pouvoir avaler du km sans fatigue ! Big up M. V.

S’pas toussa, mais une fois arrivés en Normandie il faut nettoyer l’utilitaire. M. V. le bichonne tendrement et m’annonce en fin d’après midi qu’il va aller le laver. Moi : « on t’accompagne et on dîne au resto ? » 😛

Sur le retour je reprends les commandes.  Et je teste les palettes au volant….

Vraouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuum ! 😛